G4 ET LE MONT VENTOUX

Le Mont Ventoux, sans doute une des ascensions les plus réputées du monde du vélo ! Et ce grâce à quoi ? Evidemment le Tour de France, mais aussi par ses forts pourcentages et son paysage lunaire dans les 5 derniers kilomètres. « Le mont Chauve », est extrêmement redouté et redoutable. Sa route a souvent été le théâtre de faits marquants du cyclisme.

 

Tom Simpson dans l’ascension du Mont Ventoux

 

La mort tragique de Tom Simpson en 1967 alors qu’il montait le Ventoux sur le Tour de France en est un. En 2000, alors maillot jaune, Lance Armstrong laisse la victoire d’étape à Marco Pantani en haut des 1912 mètres où culmine cette ascension. Nous nous souvenons également de la chute de Christopher Froome en 2016 à cause du nombre inconsidérable de spectateurs sur la route. Tout le monde se souvient du coureur britannique qui, dans l’affolement, tente de finir l’étape en courant.

Toutes ces anecdotes font partie de l’histoire du cyclisme et c’est pour cela que Nicolas Geay a intégré le Mont Ventoux dans son livre « Cols de Légende ».

 

 

Le Mont Ventoux pour Nicolas Geay

 

Lors de notre vote sur les réseaux sociaux, vous nous l’avez souvent répété… « Le Ventoux n’est pas un col ! ». C’est vrai, « c’est une terre blanche posée là au milieu du Vaucluse » reprend Nico Geay dans son livre. Néanmoins, il a sa place dans ce livre autant que les grands cols Alpins ou Pyrénéens. Il fait partie de l’histoire du cyclisme… Il construit cette histoire à chaque passage du Tour de France ; Le Ventoux est « Le théâtre d’une tragédie plus qu’un simple col ».  « Comme si un réalisateur Hollywoodien était venu écrire à chaque fois un scénario ».

Comme l’ensemble des vingt cols présents dans son ouvrage, Nico Geay est allé grimper le Mont Ventoux. Mais avant de le grimper pour son livre, c’est pour lui qu’il l’a fait. « Pour moi le Mont Ventoux était comme un complexe, un manque. »

Un de ses conseils après son ascension ? Avoir un mental d’acier ! Entre chaleur, pourcentages et vent, il faut en vouloir pour arriver au sommet de ce géant…

 

 

Le Mont Ventoux et Richard Virenque

 

Richard Virenque, égérie de notre marque G4 a parlé du Mont Ventoux dans Cols de Légende. Entre Richard et cette ascension, c’est une belle histoire. En 2002, alors sorti de son année de suspension et après avoir avoué ses erreurs, Richard revenait dans une forme en dents de scie. Chaque jour sur le Tour de France était une surprise niveau forme. Les jambes répondaient bien sur des étapes et sur d’autres, c’était très difficile. L’étape du Ventoux se profile et après une échappée de presque 200 kilomètres, le Varois s’imposait en haut du mont Chauve !

S’imposer là-haut est pour lui symbolique, c’est LE col de Provence qui fait vibrer la planète cycliste. Pour un grimpeur sudiste, il n’y rien de plus beau.

Richard aime monter ce col dans les conditions les plus difficiles, à savoir sous plus de 30°C « c’est là que se font les différences » selon lui.

 

 

Le Mont Ventoux et Geoffroy Lequatre

 

Geoffroy était euphorique à l’idée de savoir qu’il allait designer un maillot spécial Mont Ventoux suite à votre vote !

Car le Mont Ventoux il le connaît et l’apprécie. Il l’a d’ailleurs escaladé plusieurs fois et tout le temps par Bédouin (côté le plus emprunté). « Les pentes sont sévères dès la forêt et s’adoucissent après le chalet Reynard. […] Quand le vent est poussant, les cinq derniers kilomètres se passent en force ! ».

Deux souvenirs de carrières viennent en tête de Geoffroy lorsque l’on parle du Mont Ventoux.

D’abord, 2007, le Dauphiné. Geoffroy chute et heurte une voiture de directeur sportif. Il va tout de même monter le Ventoux… Le lendemain, aux urgences il se rend compte qu’un de ses reins avait été très abîmé au cours de sa chute !

En 2009, durant le tour de France, dès l’approche du mont Chauve les équipes sont remontées à bloc… en profitant d’un fort vent, de grosses bordures sont déclenchées et les leaders ont déjà fait le tri avant les premières pentes. Il ne restait plus qu’à se jouer la victoire d’étape entre costauds, j ai explosé des les premières rampes.

 

 

Le Mont Ventoux représente quelque chose de fort quel que soit le niveau de pratique que l’on a. A chaque échelle, on observe que les cyclistes ont une anecdote à raconter autour de ce géant du Vaucluse.

Ce fut un plaisir pour l’équipe G4 de vous faire redécouvrir ce col et de vous proposer notre maillot G4 x Cols de Légende en édition limitée.

Pour escalader ce géant avec un maillot d’exception et en découvrir plus sur les aventures de Nico Geay dans les cols de légende, nous vous invitons à commander notre maillot G4 x Cols de Légende ainsi que le livre sur notre site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.