Avec G4, à ton Tour ! Une foule considérable s’est donnée RDV pour cette 109ème édition du Tour de France et nous allons la vivre ensemble !
En ce lancement du Tour de France 2022, ce vendredi 01er juillet, Geoffroy Lequatre nous raconte aujourd’hui dans ce nouveau blog son expérience sur la plus grande course cycliste au monde : le Tour de France avec ses 3 participations !

Reconnaissance du Prologue du Tour de France 2007 dans les rues de Londres

En effet, durant sa carrière professionnelle il a participé en 2007, 2008 et 2009 à la grande boucle !

Quelle fut la sensation de ces 200 coureurs au moment du Grand Départ du Tour à Copenhague, le pays du vélo qui se passionne pour la petite reine? Geoffroy vous raconte ses 3 Tour de France quelles ont été ses sensations, sa course , ses moments difficiles et les joies et délivrance !

LES TOURS DE FRANCE DE GEOFFROY

Geoffroy commence par nous raconter son premier Tour en 2007 où la foule était massivement présente !
Dans un pays où le vélo va par la suite devenir une histoire de champions du Tour de France quelques années suivantes grâce à l’établissement d’un plan vélo hors norme et populaire chez nos amis d’outre-manche, et la création d’une équipe phare : la SKY.

1ere etape du Tour 2008 BREST/ PLUMELEC, Geoffroy Lequatre chez Agritubel au 2ème plan

TOUR DE FRANCE 2007

« 2007 : mon premier Tour de France, je l’attendais comme le graal, la plus grande course au monde et surtout l’épreuve qui me faisait rêver quand j’étais petit ! Comme beaucoup de cycliste pro, le rêve devient enfin réalité après un début de carrière pro semé d’embuches, de chutes graves et de doutes ! Mais je me suis toujours relevé pour avancer et atteindre mes buts et mes rêves !

Et là … quel moment fantastique ! Je me souviens de cette foule pour la présentation et durant ces 3 jours passés en Angleterre : INCROYABLE !
Le prologue dans les rues de Londres et passant devant les monuments les plus renommés, une route fermée que pour toi et des centaines de milliers de spectateurs amassés sur le bord de la route !
Une entrée en matière tel un feu d’artifice où j ai tout donné tel un cadet motivé à sa première course de la saison ! Pour un résultat sans grande importance mais où le souvenir restera gravé à jamais !

« Gravé á jamais » c’est bien le terme car 5 jours plus tard de retour sur nos terres françaises, je chute en direction d ‘Autun … au ravitaillement descendant où je prends une musette dans ma roue avant à 60km/h ! Autant dire, le vol assuré et le corps meurtri je remonte sur le vélos et finis l’étape tel un calvaire. Hors délais, mais je finis coûte que coûte cette étape ! Le Tour de France me repêche mais suite à mon transfère à l’hôpital pour être soigné, je suis momifié et ne repartirais pas le lendemain …

Chute au Tour 2007 au Autun. Le Tour de France s’arrêtera pour Geoffroy au lendemain de cette étape

DNS DO NOT START en ce jour d’après ! Premier Tour de France qui se finit sur une chute, mais qui a été avec du recul et à mon sens : salvatrice.
Effectivement en cette fin de Tour 2007, l’équipe Cofidis au soir de l’étape de l’Aubisque est raccompagnée à son hôtel par la patrouille et est perquisitionnée suite au contrôle positif d’un coureur italien de l’équipe.  Je n’aurais pas voulu vivre ce moment !

Ce tour de France a été un ascenseur émotionnel intense !!! Entre un premier grand départ émotionnellement extraordinaire et un coup d’arrêt total dur : retour à la réalité, épluché à vif comme une tomate ! 1 mois pour s’en remettre et se préparer pour une VULETA en cette fin de saison 2007 !

À retenir : il faut toujours voir de l’avant et replacer ses objectifs !

TOUR DE FRANCE 2008

2008 est l’année où tout a été simple fluide, victoire, plaisir, professionnalisme, et rigolade !
Je rejoins les rangs de la formation Agritubel ! Je signe 2 ans pour l’équipe de mon cœur et Jose Fornes, un ami de la famille m’a aidé quand j’étais encore jeune, en me sponsorisant avec sa société Agritubel, et quelques années plus tard je rejoins une équipe de haut niveau avec des coureurs fantastiques !
Si vous demandez aux coureurs de l’époque … ils vous répondront sans aucun doute que c’étaient les meilleures années ! En tout cas pour moi elles ont été bénéfiques.