tenue cross team by g4

Le cross Team by G4 fait sa rentrée

Un bilan positif et de belles perspectives à venir

Ancien coursier Steve Chainel et sa femme Lucie ont créé le Cross Team by G4, la première structure professionnelle dédiée à 100% au cyclo-cross. Dès le départ, les ambitions étaient clairement affichées: permettre aux jeunes français d’évoluer en cyclo-cross de manière structurée et professionnelle à l’image de l’école Belge.
Après une belle année de cyclo-cross, nous avons eu le plaisir rencontrer Steve qui nous dresse un bilan positif et plein d’espoir de cette nouvelle aventure sportive. Le Cross Team by G4 vient en effet de recruter trois coureurs bourrés de talent. L’équipe sera présente sur tout le circuit mondial et européen et affiche de belles ambitions de réussite.

tenue cross team by g4

Interview de Steve Chainel:

G4: Steve, vous avez de nouvelles recrues cette année, pouvez-vous nous en dire quelques mots ?

Steve: Cette année nous avons recruté trois nouveaux coureurs qui avaient la même philosophie et envie que le Cross Team. En outre, être présent sur le circuit international avec les coupes du monde et décrocher la sélection pour les Europe et Mondiaux. Pour cela, il faut forcément une grosse motivation d’enchainer un hiver entier et être un véritable spécialiste du cyclo-cross !
C’est l’ambition de notre équipe et les coureurs doivent être en adéquation avec nous. Du coup, deux jeunes espoirs nous rejoignent avec Mickael Crispin et Yan Gras. Pour les jeunes, il faut bien se rendre compte que le cyclo-cross est un véritable investissement, pas seulement physique mais aussi financier… Le matériel, les déplacements coûtent chers et pour arriver au meilleur niveau, une structure est indispensable. Le Cross Team by G4, c’est pour eux une opportunité unique de pouvoir pratiquer leur sport dans les meilleures conditions. Nous gérons le matériel, la logistique, et la préparation physique et mentale avec l’aide de kiné et médecins…. Ce sont des gamins respectueux et intelligents qui sentent bien que c’est une vraie chance pour leur carrière de nous rejoindre!
Notre troisième recrue, Anthonin Didier va être élite avec moi. Après 3 ans sans vélo il revient dans le match. C’est un pari mais c’est loin d’être une folie. Il a en effet terminé 8 ème à Besançon au France, après 3 mois de reprise!!! C’est un gros talent qui veut percer dans la hiérarchie mondiale.

G4: Le début de saison de cyclo-cross attaque, quels sont les objectifs principaux objectifs au niveau national et international ?

Steve: La saison de cross dure quasiment 5 mois ! On ne peut donc pas faire tous à fond… Mais il est certain que nous avons un fil conducteur tout au long de l’année et nous imposons à nos coureurs de répondre présents aux grands rendez-vous tels que la Coupe du monde évidemment, mais aussi la Coupe de France.
Enfin deux objectifs sont très importants: le Championnat d’Europe qui aura lieu en France fin octobre et le Championnat du monde.

G4: Le Cross Team semble être de mieux en mieux organisé (médecin, structure, sponsor…), qu’est ce qui a changé depuis le début de l’aventure ?

« Au niveau organisation je pensais pouvoir tout gérer et courir,mais c’est impossible »

Steve: Comme à chaque démarrage, nous sommes heureux de constater que beaucoup de belles choses ont été réalisées mais aussi que certains points sont à améliorer. Au niveau de l’organisation notamment, je pensais vraiment pouvoir tous gérer et courir en parallèle, mais c’est impossible ! Si on veut courir et être performant, on ne peut pas gérer la logistique. Chacun son métier… En mettant les choses à plat sur les points d’amélioration, un bon nombre de personnes se sont proposées pour nous aider dans notre progression. C’est vraiment rassurant et cela professionnalise d’autant plus l’équipe.
Et puis les sponsors ne sont pas dupes. Nous avons un projet avec une philosophie et surtout une notion du sport totalement différente du cyclisme actuel. C’est un point fondamental. Sans ces valeurs, créer une équipe n’aurait pas de sens à mes yeux.

cross-team

G4: On sait que le cyclo-cross en France est moins populaire que le cyclisme sur route, pourtant certains routiers viennent du cyclo-cross. Comment expliques-tu cela ?

Steve: Certains grands champions sur route sont issus du cyclo-cross tels que Alaphillipe, Stybar, Sagan, Boom…. que des grands noms qui se sont fait la caisse en cyclo-cross!!!
Mais évidemment la route les a “logiquement” attirés car le cyclo-cross génère moins d’argent et moins de retombées que la route. C’est dommage mais ne nous voilons pas la face, à la fin du mois, il faut manger !!! Et avec leurs talents, ces champions là ont plus à gagner sur route qu’en cyclocross.
Et puis la saison sur route est aussi intéressante et passionnante. Quel coureur n’a pas envie de faire des courses mythiques telles que Paris Roubaix, Liège, le Tour de France. Ce sont des mythes du cyclisme qui font rêver les coureurs et les gens.

G4: Finalement, le Team Cross by G4 c’est une vraie opportunité pour les jeunes français de se professionnaliser en cyclo-cross ?

« Le Cross Team by G4 va permettre aux nouvelles générations de faire du cyclo-cross sans fatalité de devoir finir sur la route ! »

Steve: A mes yeux, c’est l’équipe qui va devenir référence dans sa spécialité, et c’est clairement l’objectif. L’ambition est d’avoir une vraie équipe structurée avec des salaires pour les coureurs, le staff, une organisation exactement comme sur la route. C’est aussi l’occasion pour les jeunes d’enfin pouvoir faire le sport qu’ils veulent et d’en vivre. A un moment de leur vie les jeunes ont envie de s’épanouir dans leur sport mais se rendent vite compte de la dure réalité: il n’y a pas de débouchée… Malgré eux, ils sont contraints de se réorienter en délaissant le cyclo-cross comme ce fut le cas pour moi. Aujourd’hui, il y a enfin un espoir pour ces nouvelles générations amoureuses, comme nous, du cyclo-cross sans fatalité de devoir finir sur la route.

habit team cross by g4

G4: Comment imagines-tu l’avenir du Team dans l’idéal ?
Steve: L’idéal serait de trouver un partenaire financier conséquent. Le nerf de la guerre c’est encore et toujours l’argent. Mais finalement nous avons beaucoup plus que cela chez nous. Je vais faire mon possible et donner le meilleur de moi-même pour que le Cross Team by G4 soit toujours bien perçu et bien managé… C’est un objectif, pas un rêve, je ne suis pas rêveur. J’ai juste envie de donner, d’aider et de soutenir tous ces hommes et femmes dans leurs objectifs sportifs, en cyclo-cross!!

G4: Que dirais-tu aux jeunes qui rêveraient de se lancer dans le cyclo-cross ?
Steve: Le cyclo-cross est un sport spectaculaire. Physiquement il faut être costaud mais il faut être aussi technique et tactique, ce qui laisse de la place à des profils très variés de coureurs…
C’est aussi un sport ludique et festif. Les parcours sont toujours très différents et le public est plus convivial. Sur un cyclo-cross la musique est à fond, et les gens supers… Il y a juste à venir voir ce que c’est pour se rendre compte que la discipline va attirer de plus en plus de monde car vraiment, le cyclo-cross, c’est génial.

Le Cross Team attaque une tournée américaine

Le Cross Team by G4 commencera sa tournée américaine par deux épreuves internationales le 17 et 18 septembre a Waterloo. Puis, ils enchaineront sur une manche de la Coupe du monde à Las Vegas dans le but d’obtenir des points UCI. Le 24 et 25 septembre, ils s’aligneront sur deux épreuves à l’Iowa.

Nous leurs souhaitons une belle saison avec beaucoup de réussite et de plaisir.

cross team by g4

One thought on “Le cross Team by G4 fait sa rentrée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.